Mission d’information sur les mineurs non accompagnés (MNA) : place au terrain !

boy-1284509_1280La mission d’information sur les mineurs non accompagnés, dont Elisabeth Doineau et Jean-Pierre Godefroy sont les rapporteurs, se poursuit activement.

Trois visites, en région parisienne et dans les départements du Nord et de la Manche, étaient au programme de ces deux dernières semaines. Ces déplacements ont pour objectif de confronter sur le terrain les réponses et témoignages recueillis au Sénat ces dernières semaines.

Le mardi 7 mars, les sénateurs se sont rendus dans le Val d’Oise, pour rencontrer les gestionnaires du lieu d’accueil et d’orientation « Croix-Rouge » de Taverny.

Le mercredi 8 mars, les rapporteurs sont allés ensuite dans le département du Nord, à Lille et  à Douai, où ils ont été reçus à la Cour d’appel de Douai, au conseil départemental et à la Préfecture du Nord. Ils ont également visité les locaux du dispositif EMA (évaluation et mise à l’abri) de Lille.

Elisabeth Doineau et Jean-Pierre Godefroy ont pu prendre la mesure des relations entre les différentes instances compétentes en matière de prise en charge des mineurs non accompagnés.

Des points plus spécifiques et concrets ont également été abordés comme la question de la clé de répartition entre départements, la mise à l’abri et l’évaluation des MNA, le parcours migratoire, le suivi socio-éducatif, les questions de santé, d’hébergement.

Le jeudi 9 mars a été consacré à une nouvelle série d’auditions au Palais du Luxembourg. Elisabeth Doineau a pu entendre les témoignages de Dominique Versini, adjointe à la Mairie de Paris en charge de la protection de l’enfance et ancienne Défenseure des enfants, tout comme ceux d’UNICEF France, du Haut-commissariat aux réfugiés, de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme et de la Cour nationale du droit d‘asile.

Mercredi 15 mars, la mission d’information sur les mineurs non accompagnés poursuit son travail de terrain, dans le département de la Manche. Les rapporteurs se sont rendus à la Maison du Département et à la Préfecture de St-Lô et enfin au tribunal de grande instance de Coutances. Ils ont pu notamment échanger avec des magistrats et ainsi les interroger sur leur rôle spécifique dans le processus de prise en charge des MNA mais également sur leur rôle spécifique dans le processus de prise en charge.

 

2ème éditition de la Journée des Entreprises au Sénat !

Ce 16 mars 2017, le Sénat organisait dans ses murs sa 2ème édition de la journée des entreprises, à l’initiative de la Délégation sénatoriale aux entreprises.

Créée fin 2014 par le président du Sénat, Gérard Larcher, cette délégation, qui rassemble 42 sénateurs, mène un travail de prospection et de suivi de la situation des entreprises. Elle vise également à promouvoir l’entrepreneuriat et à simplifier les normes applicables à l’activité économique. Ce travail est nourri par des rencontres organisées sur tout le territoire national et européen (300 entrepreneurs français ont déjà été rencontrés). Elle mène aussi des études d’impact préalables pour éclairer le Sénat sur les dispositions qui touchent l’entreprise. Enfin, elle est à l’origine de trois rapports d’information portant sur les attentes des entreprises en matière de droit du travail, sur les questions de simplification et sur la modernisation des transmissions d’entreprise.

Afin de donner l’écho à ces initiatives, le Palais du Luxembourg reçoit la 2ème édition de la Journée des Entreprises. Elle mettra à l’honneur les problématiques de transmission d’entreprise, de simplification de l’environnement administratif et d’innovation avec l’intervention, notamment, de Xavier Niel, fondateur de Free mobile.

 

Presse agricole, quelles mesures pour sortir de la crise?

En novembre 2016, j’interrogeai par courrier la ministre de la culture et de la communication sur les mesures qu’elle comptait mettre en oeuvre pour pérenniser la presse agricole qui assure l’accès à l’information des professionnels de l’agriculture et de l’agroalimentaire, qui sont trop souvent isolés.

Les conséquences de la crise agricole sur la presse spécialisée (baisse du nombre d’abonnement, fragilisation du secteur) soulèvent de profondes inquiétudes.

Par un courrier en date du 13 février 2017, Madame Audrey Azoulay m’a fait part de sa réponse que vous trouverez ci-jointe.

Je resterai attentive au sort de la presse agricole et du monde agricole plus généralement.

Courrier Presse agricole MinCulture 170213

Salon de l’agriculture 2017: A la rencontre des Mayennais

Mercredi 1er mars, en compagnie de la délégation mayennaise, je me suis rendue au salon de l’agriculture pour aller à la rencontre des agriculteurs.

Source de plus de 10 000 emplois en Mayenne (un chiffre trois fois supérieur à la moyenne nationale), notre département est riche d’une agriculture vivante et diverse, avec ses filières et ses races d’exception comme la rouge des prés, les bleu du Maine ou le percheron.

Les agriculteurs travaillent sans relâche pour nous offrir des produits de qualité et ils méritent notre reconnaissance, mais aussi notre soutien. Nos choix en tant que consommateurs sont des actes citoyens qui leur permettent de vivre dignement de leur travail.

Les collectivités locales participent de plus en plus au développement des circuits courts et au « manger local ». C’est le cas notamment du conseil départemental qui s’est fixé l’objectif de 50% de produits locaux dans les assiettes des collégiens.

Au cours de cette journée, j’ai pu retrouver avec bonheur les jeunes du lycée agricole de Château-Gontier qui m’avaient reçue dans le cadre de l’émission « Manger c’est voter ».

J’ai également eu l’honneur d’être intronisée à la confrérie du veau de Château-Gontier, confrérie attachée à la valorisation d’un savoir-faire.

Soutenons les agriculteurs : vive notre agriculture !