Collectivités territoriales: les annonces du Premier ministre

hemicycle04_300Au lendemain de l’intervention du président de la République, Emmanuel Macron, devant le Congrès à Versailles, le Premier ministre a proclamé, devant l’Assemblée nationale, sa déclaration de politique générale. Au même moment, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a lu le texte du Premier ministre devant le Sénat.

L’objectif est d’exposer la feuille de route du Gouvernement pour mener les réformes annoncées par Emmanuel Macron lors de la campagne des élections présidentielles, et de détailler les mesures et les textes de loi qui seront votés au Parlement au cours du quinquennat.

Concernant les collectivités territoriales, le mot d’ordre est la liberté :

  • Liberté de s’organiser, tout d’abord, via le développement des communes nouvelles ou le regroupement des départements;
  • Liberté d’exercer ses compétences, ensuite, en expérimentant pour adapter au mieux les structures et tendre, là où cela est possible, «vers deux niveaux seulement d’administration locale en-dessous du niveau régional ».

En matière de finances locales, la réforme de la taxe d’habitation agrège les inquiétudes des collectivités.

Edouard Philippe a annoncé la tenue d’une Conférence des territoires au Palais du Luxembourg. Elle pourrait avoir lieu le 17 juillet prochain.

Attentive aux propos du Premier ministre, Elisabeth Doineau et plus largement le Sénat portera haut le message des territoires. Les Français sont attachés aux échelons de proximité des collectivités territoriales, au premier chef les communes.