Le Sénat vote le don de jours de repos pour les proches aidants !

people-2991882_1920Mercredi 31 janvier 2018, le Sénat a examiné et adopté, à la demande du groupe Union centriste, la proposition de loi créant un dispositif de don de jours de repos non pris au bénéfice des proches aidants de personnes en perte d’autonomie ou présentant un handicap.

Le consensus entre le Sénat et l’Assemblée nationale permet l’adoption définitive de ce texte animé par la solidarité et la reconnaissance de l’engagement.

La future loi autorisera les salariés à faire don, de façon anonyme, de jours de congés – uniquement pour la durée excédant 24 jours annuels – au profit d’un autre salarié de la même entreprise, « qui vient en aide à une personne atteinte d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité ou présentant un handicap« .

Le salarié aidant bénéficiaire de jours cédés conserve ainsi sa rémunération pendant son absence. Cette dernière sera assimilée à une période de travail effectif.

La future loi est un geste fort en faveur de la solidarité vis-à-vis des personnes les plus vulnérables mais également au sein de l’entreprise.