Communiqué de presse: réactions à la réforme du système de santé

rawpixel-com-472352.jpg

STRATÉGIE NATIONALE DE SANTÉ

Élisabeth DOINEAU

Sénatrice de la Mayenne

Le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, viennent de présenter le plan gouvernemental pour transformer notre système de santé. 

Une phase de concertation de trois mois s’ouvre et s’articule autour de cinq axes (la qualité et la pertinence des actes, le financement et les rémunérations, le numérique en santé, les ressources humaines, l’organisation territoriale). Un cap est fixé – mettre le patient au centre des réflexions et des évolutions – ainsi qu’une méthode : faire participer l’ensemble des acteurs.

« Notre système de santé, s’il fait notre fierté, doit s’adapter aux évolutions et aux enjeux de notre société. Aussi, je salue le choix du Gouvernement d’en proposer une réforme globale », explique Elisabeth Doineau, déléguée à l’accès aux soins. « L’attente de nos concitoyens est forte, c’est parfaitement légitime. La santé est une de leurs principales préoccupations. Il faut donc associer les usagers le plus souvent possible », ajoute-t-elle.

« La transformation passe aussi par des initiatives et des expérimentations. La Mayenne a inauguré, ce mardi, la plateforme d’appui libérale à l’exercice coordonné (PALEX), qui a vocation à soutenir les professionnels de santé dans la prise en charge du parcours du patient. L’objectif est d’éviter les ruptures dans les parcours. Ce nouveau dispositif a vu le jour grâce à la dynamique insufflée par l’ensemble des acteurs du département et notamment des professionnels de santé. C’est cette méthode que le Gouvernement veut mettre en œuvre et nous le faisons déjà en Mayenne », s’enthousiasme Elisabeth Doineau.