Plan Santé : Réactions d’Elisabeth Doineau

IMG_9716Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, à l’Élysée, les grandes lignes du Plan Santé, qui touche aussi bien à l’organisation de la médecine libérale que de l’hôpital. Élisabeth Doineau était présente et salue l’ambition de l’exécutif. Elle présentera un rapport sur l’accès aux soins le 17 octobre prochain.

Le chef de l’État identifie comme la « priorité absolue », la construction du système de santé autour du patient. La sénatrice de la Mayenne partage cet objectif : « La santé est la principale préoccupation des Français. Il est donc indispensable de recentrer l’offre de soins sur les besoins des usagers ».

L’objectif est d’éviter les ruptures dans les parcours

« Refondre la formation des professionnels de santé, dégager du temps médical (+ 4 000 assistants médicaux), donner la priorité à la prévention, créer des réseaux de professionnels de santé sur les territoires (CPTS), généraliser le dossier médical partagé et faciliter la santé numérique, toutes ces mesures qui nécessiteront du temps auront des effets réels sur la vie des Français », affirme Élisabeth Doineau.

Pour relever ce défi, l’objectif de dépenses de l’Assurance maladie (ONDAM) sera porté à +2.5% en 2019, soit plus de 400 millions d’euros.

En octobre, les délégués à l’accès aux soins, Sophie Augros, Élisabeth Doineau et Thomas Mesnier, présenteront leur rapport le 17 octobre prochain. Il fera l’inventaire des bonnes pratiques à généraliser pour aboutir à un projet de santé adapté à chaque territoire.