Proposition de loi en faveur des proches aidants

Le 25 octobre 2018, dans le cadre de l’ordre du jour réservé au groupe Union centriste, le Sénat a examiné la proposition de loi visant à favoriser la reconnaissance des proches aidants : un enjeu social et sociétal majeur. La sénatrice de la Mayenne, Elisabeth Doineau, a apporté son soutien à cette proposition de loi. 

La proposition de loi vise à:

  • Détecter l’aidant le plus rapidement possible,
  • Lui fournir les éléments pour qu’il puisse se faire accompagner et épauler, ainsi qu’un soutien financier pour qu’il ne mette pas son propre avenir en péril,
  • Lui permettre d’être reconnu sans crainte dans son entreprise et auprès des médecins de l’aidé,
  • Lui assurer une automaticité d’accès à ses droits sans disparité entre la situation de la personne aidée, dépendante ou handicapée,
  • Assurer un lien identifiable rapidement par les services de secours entre aidant et aidé. En effet, quid de la prise en charge urgente de l’aidé qui a un besoin vital d’assistance lorsque l’aidant subit un accident l’empêchant de donner l’alerte ? La carte vitale y est un support opportun.