Grand débat: L’accès aux soins, préoccupation majeure des Français !

Mercredi 10 avril 2019, le Premier ministre s’est exprimé devant le Sénat pour partager les conclusions du Gouvernement suite au Grand débat national. S’en est suivi un débat au cours duquel j’ai interrogé la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, sur les inquiétudes exprimées par les élus locaux et nos concitoyens face à la problématique de l’accès aux soins et aux réponses imprécises apportées par la future loi Santé (assistants médicaux, hôpitaux de proximité).

Ci-dessus la réponse de la ministre.

Plan Santé : Réactions d’Elisabeth Doineau

IMG_9716Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, à l’Élysée, les grandes lignes du Plan Santé, qui touche aussi bien à l’organisation de la médecine libérale que de l’hôpital. Élisabeth Doineau était présente et salue l’ambition de l’exécutif. Elle présentera un rapport sur l’accès aux soins le 17 octobre prochain.

Le chef de l’État identifie comme la « priorité absolue », la construction du système de santé autour du patient. La sénatrice de la Mayenne partage cet objectif : « La santé est la principale préoccupation des Français. Il est donc indispensable de recentrer l’offre de soins sur les besoins des usagers ».

L’objectif est d’éviter les ruptures dans les parcours

« Refondre la formation des professionnels de santé, dégager du temps médical (+ 4 000 assistants médicaux), donner la priorité à la prévention, créer des réseaux de professionnels de santé sur les territoires (CPTS), généraliser le dossier médical partagé et faciliter la santé numérique, toutes ces mesures qui nécessiteront du temps auront des effets réels sur la vie des Français », affirme Élisabeth Doineau.

Pour relever ce défi, l’objectif de dépenses de l’Assurance maladie (ONDAM) sera porté à +2.5% en 2019, soit plus de 400 millions d’euros.

En octobre, les délégués à l’accès aux soins, Sophie Augros, Élisabeth Doineau et Thomas Mesnier, présenteront leur rapport le 17 octobre prochain. Il fera l’inventaire des bonnes pratiques à généraliser pour aboutir à un projet de santé adapté à chaque territoire.

 

Communiqué de presse: Accès aux soins – déplacement avec Edouard Philippe

Sans titre

ACCES AUX SOINS

Elisabeth DOINEAU

Aux côtés du Premier Ministre dans le Cher

Dans le cadre de la mission de suivi du plan d’accès aux soins qui lui a été confiée par le Gouvernement, Elisabeth DOINEAU, sénatrice de la Mayenne, a accompagné le Premier Ministre, Edouard PHILIPPE, dans son déplacement à Sancoins, dans le Cher. A cette occasion, ils ont visité la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) qui réunit 22 professionnels.  Lire la suite

Accès aux soins : Déplacement en Nouvelle Aquitaine

rawpixel-com-472352.jpgPour leur 4ème déplacement en région, les délégués à l’accès aux soins, Sophie Augros, Elisabeth Doineau et Thomas Mesnier, se sont rendus à Agen, dans le Lot-et-Garonne.

La démographie médicale dans le département se caractérise par une baisse régulière du nombre de médecins généralistes en exercice libéral (- 17% depuis 2012). La densité moyenne de la présence médicale en Lot-et-Garonne est nettement inférieure à la moyenne nationale et davantage encore par rapport à la moyenne de la Nouvelle-Aquitaine.  Lire la suite

Accès aux soins : Déplacement en Centre-Val de Loire, une région en difficulté mais volontaire

IMG_6209.jpg

Les délégués à l’accès aux soins, Thomas Mesnier et Elisabeth Doineau

Les délégués à l’accès aux soins, Thomas Mesnier et Elisabeth Doineau, se sont rendus jeudi 15 mars 2018 à Orléans pour le troisième déplacement de leur mission sur l’accès territorial aux soins, commandée par la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

La région Centre Val de Loire est l’une des plus fortement touchée par la difficulté de recourir à un professionnel de santé. Ainsi, la densité de médecins généralistes y est de 8,3 pour 10 000 habitants, contre 10,5 en France métropolitaine.  Lire la suite

Retour sur le premier comité de pilotage du plan d’accès aux soins

Sans titreLe 6 février 2018, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a réuni pour la première fois le comité national de suivi du plan pour renforcer l’accès territorial aux soins.

Dans sa déclaration introductive, la ministre a insisté sur la nécessité de tendre vers un égal accès aux soins et d’obtenir des résultats tangibles le plus rapidement possible. Une grille d’évaluation et des tableaux de bord permettront de suivre régulièrement les avancées ou les retards des mesures présentées dans le plan.  Lire la suite

Premier déplacement des délégués à l’accès aux soins

stethoscope-2617701_1920.jpgLundi 22 janvier 2018, la délégation à l’accès aux soins, composée du Dr Sophie Augros, de la sénatrice Elisabeth Doineau et du député Thomas Mesnier, a effectué son premier déplacement en région, en se rendant dans le Doubs, à Pontarlier et à Besançon.

Objectif de la journée : « Voir sur place ce qui se fait, chercher les bonnes idées là où elles sont puis les remonter au comité de pilotage sur l’accès aux soins. »

Comme d’autres territoires, le Doubs rencontre des difficultés dans l’accès aux soins :

  • Ses médecins sont âgés (près de la moitié a plus de 55 ans),
  • Ils ne sont pas équitablement répartis sur le territoire.

Pour y faire face, les acteurs locaux ont fait preuve de volontarisme, de pragmatisme et d’innovation. Cela a débouché sur la création, il y a trois mois, d’un « cabinet éphémère » à Pontarlier. Cette structure répond à une attente des médecins déjà en activité et surtout à la population locale. Lire la suite

Accès aux soins : au tour du CESE de donner son avis !

unnamed (2)Mercredi 13 décembre 2017, Élisabeth Doineau, en sa qualité de déléguée à l’accès aux soins, a assisté à la présentation du projet d’avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur les « déserts médicaux » et en présence de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Une évaluation basse estime que 8% de la population française (5,3 millions d’habitants) vit dans un « désert médical ».

Suite à une veille des pétitions en ligne, le CESE s’est autosaisi pour mener un travail de documentation et de recommandation sur cette problématique grandissante pour nombre de Français.

Ce projet s’inscrit dans la continuité du rapport d’information du Sénat « Accès aux soins : promouvoir l’innovation en santé dans les territoires », du plan gouvernemental « Renforcer l’accès territorial aux soins » et du rapport de la Cour des Comptes « L’avenir de l’assurance maladie ». Preuve que ce sujet mobilise tous les acteurs.

Les rapporteurs, Sylvie Castaigne, médecin hospitalier et professeure d’hématologie et Yann Lasnier, secrétaire général de la fédération Léo Lagrange, ont concentré leurs conclusions sur dix préconisations.  Lire la suite